Que faire si vous avez mal au ventre pendant vos règles

Hygiène

Bonjour chers lecteurs. Voyons ce qu'il faut faire à la maison si vous avez mal au ventre pendant vos règles. Ce n'est un secret pour personne que les menstruations pendant plusieurs jours procurent aux femmes des sensations désagréables. Certains sont tout simplement mal à l'aise dans les premiers jours, mais il y a ceux qui "cette inévitabilité" provoque de vraies douleurs, assommant un peu le rythme habituel. Cette condition peut survenir accompagnée de sensations de nausée, de ballonnement ou de diarrhée, de maux de tête, de migraine, d'odorat aggravé ou même de douleur en touchant le corps..

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal pendant les menstruations

Selon des études, les médecins ont constaté qu'à ce moment-là, plus de 80% des femmes souffrent de douleurs intenses dans le bas-ventre. Cela est dû au fait que dans une telle période dans le corps, une grande quantité de substances s'accumulent qui sont responsables de l'inflammation et de la douleur.

Ils augmentent la capacité de l'utérus à se contracter et des spasmes se forment qui perturbent la circulation sanguine, entraînant une irritation locale des terminaisons nerveuses. Ainsi, la douleur apparaît qui ne dure que les premiers jours, ou tout au long de la période.

Il y a d'autres raisons pour lesquelles la douleur survient:

  1. La particularité de l'emplacement de l'utérus et la pression sur les récepteurs nerveux.
  2. Faible sensibilité à la douleur.
  3. Fond hormonal.
  4. Douleur après 30 ans.
  5. Hormone œstrogène élevée.
  6. Processus inflammatoires en cours.
  7. Les conséquences des blessures ou des opérations.
  8. Une bobine de protection de grossesse établie peut provoquer des douleurs pendant les menstruations..

En termes médicaux, la douleur peut s'expliquer par le fait que l'hormone prostaglandine provoque des contractions utérines.

Plus sa concentration est élevée, plus elle se contracte, provoquant une gêne. De plus, une sensation de nausée, de maux de tête ou même de vomissements est ajoutée..

La violation du cycle conduit également à l'apparition de douleurs avant et pendant les menstruations. À un jeune âge, alors que le cycle commence à peine à prendre forme, beaucoup souffrent de sensations douloureuses. Lors du traitement des plaintes, le médecin peut prescrire une série d'examens.

Après quoi, le plus souvent, un diagnostic est établi, appelé algodismenorea. Ses symptômes sont des douleurs abdominales qui vont au haut des jambes, des troubles du sommeil ou des sueurs. Certains cessent d'avoir des douleurs menstruelles après la première naissance.

Si la douleur menstruelle est tout simplement insupportable, ses causes peuvent être:

  • kyste de l'ovaire;
  • endométriose;
  • manque de calcium dans le sang;
  • flexion de l'utérus;
  • inflammation dans les organes pelviens;
  • fausse couche.

Il est impossible de déterminer indépendamment quelle est la cause. Pour déterminer la cause première des menstruations douloureuses, consultez un médecin.

Comment réduire la douleur pendant les menstruations

Il n'y a pas de moyen universel qui sauvera toutes les femmes d'une douleur régulière.

Cela ne peut tout simplement pas être le cas, car tout le monde l'a de différentes manières. La douleur peut être un signe avant-coureur du début des menstruations et durer les premiers jours, ou provoquer une gêne jusqu'à la fin.

Chacun doit, par sélection, trouver un moyen, sinon une délivrance complète, puis au moins réduire ces sentiments.

Pour réduire les douleurs, vous pouvez observer les points suivants:

  • Trouver du temps pour se détendre. Au travail, il faut faire des pauses et des week-ends, s'assurer que le corps n'est pas surchargé.
  • Prenez le temps de dormir, il vaut mieux se coucher en même temps.
  • Faites une routine quotidienne et suivez-la. Dans ce cas, le système nerveux commencera à se détendre..
  • Ne surfusionnez pas le corps. Les courants d'air ou les vêtements mal sélectionnés provoqueront une inflammation qui rompt le cycle..
  • Gardez une trace de la nutrition, elle doit être non seulement correcte, mais également équilibrée (réduire le nombre de produits à base de farine, les aliments frits, éliminer l'alcool).
  • Boire de l'eau propre sans gaz.
  • Arrêter de fumer.
  • Inscrivez-vous et assistez à un cours de gym ou de yoga.
  • Allez au sauna (le stress diminuera).
  • Plus de temps pour la randonnée.
  • Pratiquer le durcissement.

La gymnastique intime aidera à réduire la sensation de douleur. Lors des exercices de Kegel, le renforcement se produit, l'élasticité et le tonus des muscles du périnée augmentent. Ainsi, dans les organes reproducteurs, l'apport sanguin s'améliore et la probabilité de processus inflammatoires est réduite..

Une condition préalable avant d'utiliser la technique est une consultation médicale qui identifiera les contre-indications possibles.

Maux d'estomac pendant les règles - que faire

Pourquoi cela fait-il mal à l'abdomen pendant les menstruations, nous l'avons compris. N'oubliez pas qu'en cas de douleur très intense, vous devriez consulter un gynécologue. Nous allons maintenant déterminer ce qui peut être fait à la maison si vous avez mal au ventre pendant vos règles. Vous pouvez prendre des pilules, des remèdes populaires, suivre la routine quotidienne, faire des exercices, mais tout d'abord.

1. Remèdes populaires

Toutes les femmes ne veulent pas utiliser des médicaments pour diverses raisons (effets secondaires, plusieurs contre-indications, peur de la dépendance, allergies) pour faire face à la douleur mensuelle. Dans de tels cas, certains remèdes populaires conviennent.

Chaleur sèche (coussin chauffant ou bouteille remplie d'eau)

Il est nécessaire de s'allonger sur le dos, en appliquant chaud sur votre estomac. Après cela, le flux sanguin augmentera dans l'utérus et la sensation de douleur diminuera. Il est important de ne pas garder plus de 5-7 minutes, afin de ne pas provoquer de saignements abondants.

Tisane chaude

Vous pouvez utiliser des frais ou certains types d'herbes. Aide à réduire la douleur:

  • mélisse ou menthe (les principales herbes pour la santé des femmes, ont un effet calmant, normalisent le cycle, soulagent les troubles du sommeil);
  • camomille (les huiles qu'elle contient apaisent la douleur, renforcent les systèmes immunitaire et nerveux);
  • feuilles de framboise (a la capacité de soulager les douleurs menstruelles et de réguler le cycle);
  • racine d'élécampane écrasée (capable de normaliser les hormones dans le corps féminin, réduit la douleur les jours critiques, également utile dans l'infertilité);
  • prêle (pendant les périodes douloureuses, elle a un effet anti-inflammatoire et analgésique, elle est utilisée comme boisson réparatrice).

Recettes anti-douleur

Un verre d'eau bouillante versez 3 cuillères à café de feuilles de framboise séchées, laissez infuser. A boire pendant la journée en portions, 50 ml.

Un verre d'eau bouillante versez 1 cuillère à café de racine d'élécampane sèche, laissez reposer pendant une heure. Boire une cuillère à soupe trois fois par jour.

2. Massage

Il a un effet relaxant, réduit la douleur et renforce le corps. Des sessions régulières affecteront positivement les organes internes..

3. Médicaments

La première chose qui vient à l'esprit pour se débarrasser de la douleur menstruelle est de prendre une pilule. Les médecins prescrivent également des médicaments à effets divers pour se débarrasser des sensations désagréables. Certains d'entre eux:

  • Apaisant
  • Ils sont également utilisés pendant le syndrome prémenstruel pour améliorer l'humeur, éliminer les larmes et l'irritabilité. Avoir un bon effet: teinture ou comprimés de valériane, agripaume. Pour rétablir le sommeil, le médecin peut prescrire une cure de somnifères ou de somnifères aux herbes.
  • Analgésiques
  • Les médicaments les plus efficaces qui soulagent rapidement la douleur de nos jours comprennent: Ketanov, Pentalgin, Ibuprofen, Analgin, Ketorol.
  • Antispasmodiques
  • No-shpa aide de nombreuses femmes, il est souvent remplacé par un analogue appelé Drotaverin ou Papaverine.

Pour prévenir la douleur, en prenant des vitamines B, E, du calcium ou du magnésium B6, le complexe Supradin vous aidera. Si une algoménorrhée primaire est détectée, des contraceptifs ou des progestatifs sont prescrits.

4. Exercices

Vous pouvez réduire les douleurs menstruelles en utilisant le système respiratoire approprié. Pour ce faire, vous devez vous allonger sur le dos, placer un objet léger sur le ventre (vous pouvez utiliser le livre).

Respirez uniquement par le nez, tout en déplaçant simultanément la paroi abdominale, en vous assurant que l'objet monte au rythme. Pendant 5-7 secondes, vous devrez maintenir les muscles abdominaux sous tension. Cet exercice vaut deux minutes. La douleur dans le bas-ventre s'apaisera progressivement.

L'exercice d'acupression affecte les zones de douleur à l'aide de points actifs. A genoux, vous devez vous pincer les hanches. Appuyez ensuite avec le coude, d'abord de l'extérieur de la cuisse vers le genou.

À la fin, marchez le long de l'intérieur, en direction du bassin. L'option suivante consiste à appuyer sur un point situé à 4 doigts plus haut de l'intérieur de la cheville. Un bon effet se produit après avoir cliqué sur les points situés:

  • du bas du nombril et dans la région inguinale;
  • au centre du dos, sur le coccyx;
  • au milieu de la jambe inférieure, à l'intérieur.

Exercices efficaces pour les périodes douloureuses

  • Couché à plat sur le dos, pliez les jambes, les pieds doivent reposer sur le sol, tout en gardant vos mains parallèles au sol, le long du torse. Pendant deux minutes, faites des déviations lisses dans l'abdomen, avec des muscles détendus. Répéter - 5 fois.
  • Allongé sur le dos, appuyez les fesses contre lui. Avec les genoux pliés, accentuez le mur avec vos pieds. Verrouillez votre position pendant 5 minutes.
  • En vous éloignant du mur, pliez une jambe aussi près du menton que possible. Laissez le deuxième par terre.
  • La chose la plus simple est de vous tenir à genoux avec vos mains sur le sol, de baisser la tête entre eux et de rester dans cette position pendant seulement 2 minutes.
  • Les praticiens de yoga peuvent utiliser le Cobra Pose pour les douleurs menstruelles. Allongé sur le ventre, contractant les genoux, rapprochez vos pieds et expirez. Ensuite, levez le corps en penchant la tête en arrière, deux fois pour inspirer et expirer. Tenir les fesses dans un état tendu, fixer pendant 2 minutes.

En prenant des vitamines, en ajustant la routine quotidienne et en consommant des infusions à base de plantes, vous pouvez réduire les douleurs menstruelles non causées par des blessures ou des traits du corps antérieurs.

En fait, il s'agit d'un processus naturel auquel il fera face seul après un certain temps. En utilisant les conseils suggérés et en effectuant des exercices simples, les douleurs qui tourmentent de nombreuses femmes chaque mois disparaîtront. Et la vie ne s'arrêtera pas ces jours-là à cause de l'inconfort.

Pourquoi la douleur abdominale basse pendant les menstruations

Environ 70% des femmes ressentent des douleurs dans le bas-ventre pendant les menstruations, de la puberté à la ménopause. La douleur pendant les menstruations peut survenir avant le début des menstruations et après leur fin, avoir un degré de gravité différent. En gynécologie clinique, une douleur abdominale pas trop forte avec menstruation chez les femmes nullipares est considérée comme normale. Cela est dû à des facteurs anatomiques et physiologiques. Si une fille ressent un inconfort et une douleur de faible intensité avant et pendant les premiers jours de menstruation, ce symptôme n'est pas préoccupant.

Si la douleur pendant la menstruation est très intense, extrêmement aiguë et accompagnée de symptômes pathologiques supplémentaires, cela constitue une raison sérieuse de contacter un gynécologue et de procéder à un examen. Il arrive souvent que la douleur pendant les règles soit associée à une faiblesse, des troubles digestifs (diarrhée, vomissements) et des étourdissements. Cela indique la présence d'anomalies dans le système endocrinien, reproducteur ou nerveux, des problèmes avec les vaisseaux sanguins. Découvrir la raison exacte pour laquelle un mal de ventre pendant la menstruation vous permettra de choisir les tactiques de traitement et facilitera le bien-être d'une femme pendant la menstruation.

La douleur dans le bas de l'abdomen, selon l'intensité, peut être soit un processus physiologique normal, soit signaler des problèmes graves: troubles hormonaux, anomalies congénitales, pathologies inflammatoires, tumeurs.

Symptômes cliniques de menstruations douloureuses

En médecine, la douleur dans le bas-ventre au début ou après la menstruation est appelée algodismenorea. Ce syndrome se caractérise par une douleur localisée dans le bassin inférieur et sur les côtés de l'ovaire. Le syndrome douloureux peut avoir une nature tiraillante ou douloureuse. Selon les statistiques médicales, les femmes qui ont mal au ventre pendant les menstruations souffrent également d'autres maux:

  • dérangement intestinal (diarrhée) - 79%;
  • troubles digestifs (vomissements) - 80%;
  • maux de tête - 13%;
  • étourdissements - 24%;
  • perte de conscience - 15%.

Dans la plupart des cas, les femmes ont un bas-ventre avant les règles, 12 à 16 heures avant le début des règles. Habituellement, l'estomac fait beaucoup mal pendant les menstruations le premier jour et au jour 2-3, l'intensité de la douleur et des symptômes secondaires disparaissent ou disparaissent complètement. La douleur dans le bas-ventre pendant les menstruations peut avoir un caractère différent - coutures, douleurs, contractions, spasmodiques.

En plus de la différence dans la façon dont le bas-ventre fait mal pendant les menstruations, le syndrome douloureux se caractérise par sa durée et son retour. Chez de nombreuses femmes, la douleur est donnée au bas du dos, au rectum, à la région inguinale, à la vessie. La douleur menstruelle provoque souvent une détresse émotionnelle et une dépression.

En pratique clinique, les menstruations douloureuses se distinguent par leur degré d'intensité:

  • Degré léger d'algodismenorea - caractérisé par une courte durée, une modération. Avec ce degré de douleur, une femme ne perd pas sa capacité de travailler, cela n'affecte pas son état psycho-émotionnel et est facilement éliminé avec des analgésiques légers. Chez la plupart des femmes, un faible degré d'algodisménorrhée se produit après l'accouchement, lorsque les contractions utérines deviennent moins visibles. Malgré les symptômes cliniques minimes et un degré modéré, il est toujours nécessaire de trouver les causes du syndrome douloureux.
  • Le degré moyen d'algodismenorea - la douleur est complétée par une faiblesse générale, des frissons, des troubles de la miction, des nausées, des ballonnements, des frissons. Avec un diplôme moyen, il est déjà difficile de se passer d'analgésiques. De plus, la douleur s'accompagne souvent de perturbations de l'état émotionnel - irritabilité, hypersensibilité aux odeurs et aux sons. Les performances d'une femme sont considérablement réduites. Le danger d'un degré modéré d'algodismenorea est que la douleur peut s'intensifier et se développer.
  • Degré sévère d'algodisménorrhée - caractérisé par une douleur intense et intense dans le bas de l'abdomen avec un retour dans le bas du dos et la région inguinale. Le syndrome douloureux s'accompagne souvent de fièvre, de faiblesse, de fièvre, de palpitations, de douleurs thoraciques et de troubles digestifs. Dans cette condition, une femme n'est pas en mesure de travailler normalement et souffre souvent de troubles dépressifs. La cause de l'algodismenorea sévère est le plus souvent des processus infectieux et inflammatoires dans la région pelvienne ou des pathologies congénitales des organes reproducteurs.

Pourquoi les maux d'estomac pendant les menstruations

Algodismenorea est divisé en deux types - primaire et secondaire.

Algodismenorea primaire

Le type principal comprend les menstruations douloureuses chez les filles, à partir de la puberté, et dans les 3-4 ans après le début des menstruations. Le plus souvent, l'algodisménorrhée primaire est diagnostiquée chez les filles de physique asthénique, caractérisées par la maigreur. De plus, l'état psychologique affecte le développement de la douleur pendant les menstruations, les filles sensibles, facilement excitables et émotionnellement instables sont affectées.

Les menstruations anatomiquement douloureuses chez les jeunes femmes nullipares sont souvent causées par de telles pathologies:

  • Troubles hormonaux selon le type andrénergique ou parasympathique. Dans le premier cas, une sécrétion accrue d'adrénaline, de noradréline, de doparmin est notée, ce qui entraîne un déséquilibre hormonal. Une caractéristique de ce type d'algodismenorea est le mal de tête, la constipation, l'augmentation du rythme cardiaque, l'insomnie, la cyanose des extrémités et la pâleur du visage. Avec le type parasympathique d'algodismenorea, le contenu de la sérotonine augmente, ce qui entraîne des troubles digestifs (nausées, diarrhée), une diminution de la fréquence cardiaque et de la température corporelle, un gonflement des extrémités et du visage se manifeste souvent, un excès de poids et des réactions allergiques sont possibles.
  • Les malformations congénitales du tissu conjonctif - souvent la cause de règles douloureuses chez les jeunes filles sont génétiquement causées par la prolifération du tissu conjonctif utérin (dysplasie). Cette maladie se caractérise par des troubles tels que la scoliose, les pieds plats, les varices, les pathologies du système digestif, la myopie. Ces maladies sont souvent déclenchées par un manque de magnésium pendant la croissance du corps, dans la plupart des cas chez les filles au physique fragile.
  • Les anomalies congénitales de l'utérus - plis, malformations (utérus à deux cornes et à deux cavités) entraînent des difficultés avec l'écoulement du sang de la cavité utérine pendant les menstruations. Cela provoque une douleur causée par des contractions excessives de l'utérus.
  • Maladies du système nerveux - la douleur dans ce cas est due à une sensibilité accrue à la douleur et à l'instabilité émotionnelle.

Quelles que soient les causes des menstruations douloureuses chez les jeunes filles et les femmes nullipares, avec une intensité de douleur modérée et élevée, vous devez consulter un gynécologue et subir un examen complet. L'identification des causes de l'algodisménorrhée primaire permet de se débarrasser de nombreux problèmes graves pouvant survenir à un âge plus avancé.

Algodismenorea secondaire

Le diagnostic d'algodisménorrhée secondaire est posé dans le cas où l'estomac fait mal lors des règles chez les femmes qui ont déjà des enfants ou qui ont franchi le seuil du 30e anniversaire. À un degré modéré et sévère, des menstruations douloureuses surviennent chez un tiers des femmes qui accouchent. Cela affecte négativement l'état général et les performances. En plus de la douleur, l'algodisménorrhée secondaire s'accompagne en outre d'autres symptômes pathologiques. La plupart des femmes reçoivent un diagnostic de flux menstruel excessivement lourd, ainsi que de tels troubles:

  • troubles digestifs - flatulences, nausées, vomissements;
  • troubles végétatifs-vasculaires - étourdissements, perte de conscience, maux de tête, migraines, engourdissement des extrémités, augmentation du rythme cardiaque, arythmie;
  • troubles psycho-émotionnels - irritabilité accrue, changement brutal d'humeur, sensibilité excessive aux odeurs, changement des papilles gustatives;
  • troubles endocriniens métaboliques - faiblesse sévère sans cause, douleurs articulaires et douloureuses, démangeaisons de la peau.

L'algodisménorrhée secondaire peut être causée par des pathologies inflammatoires des organes pelviens, des maladies non inflammatoires des organes reproducteurs féminins, des dommages à l'utérus après l'accouchement, une chirurgie ou un curetage. Une cause fréquente de douleur pendant les menstruations est les changements pathologiques de la muqueuse utérine - la croissance de l'endomètre dans le tissu musculaire (adénomyose) ou à l'extérieur de la cavité interne (endométriose). De plus, l'algodisménorrhée secondaire chez les adultes et les femmes qui accouchent est souvent un symptôme de maladies tumorales - fibromes, fibromes utérins.

Les périodes douloureuses d'accouchement peuvent être le signe d'un certain nombre de pathologies graves du système reproducteur (reproducteur) ou endocrinien, et portent également un mécanisme de développement tumoral. Si même une légère algodisménorrhée se manifeste, il est nécessaire de consulter un médecin, de subir une série de procédures de diagnostic et d'études pour en découvrir la cause et mener un traitement. De plus, au début de la grossesse, l'abdomen fait mal comme pendant les menstruations, ce qui est dû au gonflement et à la distension des ligaments utérins, des marées de sang vers le corps de l'utérus. Dans ce cas, une consultation avec un gynécologue est également nécessaire..

Vidéo: Douleur pendant les menstruations. Que faire? Santé. (22/01/2017)

Attention! Cet article est à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas du matériel scientifique ou des conseils médicaux et ne peut pas remplacer une consultation en personne avec un médecin professionnel. Pour le diagnostic, le diagnostic et le traitement, contactez un médecin qualifié!

Causes de fortes douleurs pendant les menstruations. Comment soulager la condition

Les périodes normales viennent régulièrement et durent de 3 à 5 jours. Ces jours-ci, une femme se fatigue rapidement, ne se sent pas bien. Cependant, cela ne cause pas trop d'inconfort, n'interfère pas avec le mode de vie habituel. Cependant, certains ressentent de fortes douleurs abdominales. Parfois, elle est si atroce qu'une femme est forcée d'abandonner toutes les affaires, de rester à la maison, de boire des analgésiques. Une telle douleur pendant les menstruations est un signe de pathologie. La cause peut être des maladies et des troubles hormonaux. Tolérer et espérer que le malaise passera de lui-même est impossible. Nous devons aller chez le médecin.

Lorsque la douleur pendant la menstruation est considérée comme une pathologie

La muqueuse utérine (endomètre) est régulièrement mise à jour, à la suite de laquelle les menstruations apparaissent. L'élimination de l'épithélium mort de l'utérus s'effectue en réduisant ses muscles. Dans ce cas, une compression des terminaisons nerveuses et une compression vasculaire se produisent, ce qui provoque l'apparition de sensations douloureuses dans le bas-ventre. La douleur est donnée au sacrum et au bas du dos. Habituellement, ils apparaissent à la veille des menstruations et dans les 2 premiers jours après leur arrivée.

La menstruation douloureuse (dysménorrhée) est une pathologie. En plus des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le dos, il existe des affections concomitantes de gravité variable. Si le cycle de la femme est régulier, la nature de ses règles est normale, alors les symptômes désagréables disparaissent rapidement, sans lui causer beaucoup de douleur. Les cas graves nécessitent un traitement sérieux..

Types de dysménorrhée

Il existe deux types de dysménorrhée:

  1. Primaire (fonctionnel), non associé à aucune maladie. Habituellement, les menstruations deviennent douloureuses 1,5 à 2 ans après le début de la puberté, lorsque le cycle se normalise, l'ovulation se produit régulièrement. Souvent, la douleur pendant les menstruations est considérablement affaiblie après la première naissance.
  2. Secondaire (acquis) associé à des changements pathologiques dans les organes génitaux et diverses maladies. Elle survient le plus souvent chez les femmes de plus de 30 ans. Habituellement accompagnée de troubles végétatifs-vasculaires (étourdissements, transpiration excessive et autres), ainsi que de tachycardie et d'arythmie cardiaque.

Si au fil des ans, l'intensité de la douleur pendant les menstruations reste constante, alors une telle dysménorrhée est appelée compensée. Si la douleur pendant la menstruation devient plus forte chaque année, alors elle est appelée décompensée.

Degrés de dysménorrhée

Il existe 4 degrés de dysménorrhée, caractérisés par l'intensité de la douleur.

0 degré. Douleur abdominale légère, aucun analgésique requis.

1 degré. La douleur est modérée, tout à fait tolérable. Les symptômes concomitants naturels sont une dépression légère, des maux de tête et des troubles digestifs. Le malaise peut être complètement éliminé en prenant un anesthésique.

2 degrés. La douleur pendant les menstruations est sévère, accompagnée de symptômes tels que nausées, vertiges, frissons, faiblesse générale, migraine, irritabilité. La durée des maux augmente. Les analgésiques et les sédatifs vous aident à vous sentir mieux.

3 degrés. Une douleur abdominale sévère apparaît chez une femme 2 à 3 jours avant le début des menstruations et se poursuit jusqu'à la fin. Dans ce cas, la température augmente, la tête est très douloureuse (avant de vomir), une tachycardie et des douleurs cardiaques se produisent. Des évanouissements peuvent survenir. La femme est complètement inopérante. Il n'est pas possible d'améliorer la condition par des moyens conventionnels.

Supplément: la douleur pendant la menstruation peut varier en caractère (crampes, tiraillements, douleurs, coutures), donner au bas du dos, aux hanches.

Causes des menstruations douloureuses

Des douleurs fonctionnelles pendant les menstruations peuvent survenir en raison de l'emplacement pathologique de l'utérus, de la formation d'adhérences et de cicatrices après un avortement, d'une sensibilité accrue du corps de la femme aux changements qui s'y produisent, de l'excitabilité émotionnelle. L'hérédité joue un rôle important. La survenue de douleurs peut provoquer une carence en vitamines et un manque de magnésium et de calcium dans l'organisme. Un mode de vie sédentaire est également à l'origine d'une dysménorrhée progressive. Contribue à l'apparition de douleurs pendant les menstruations et à un facteur tel que les troubles hormonaux dans le corps. Un excès d'hormone prostaglandine provoque une contraction accrue de l'utérus, un rétrécissement des vaisseaux sanguins.

L'apparition d'une dysménorrhée primaire est facilitée par l'utilisation d'un dispositif intra-utérin. La dysménorrhée secondaire peut survenir à la suite de pathologies telles que l'endométriose, les fibromes utérins, la grossesse extra-utérine et les maladies inflammatoires des organes pelviens. Une douleur intense pendant les menstruations se produit en raison de la formation de polypes et de kystes dans l'utérus.

Vidéo: Quelles sont les causes des règles douloureuses

Comment réduire la douleur pendant les menstruations

Si la douleur est modérée, le cycle est régulier, le mensuel est normal en volume et en durée, alors avec certaines techniques vous pouvez soulager la douleur.

Recommandation: En cas de douleur intense, il est recommandé de consulter un médecin et de s'assurer qu'il n'y a pas de maladies asymptomatiques. Dans certains cas, les maladies inflammatoires chroniques et même les tumeurs peuvent ne pas se manifester. Le symptôme de douleur peut être le seul signe de problème.

Si après un examen gynécologique, une femme n'a révélé aucune maladie, à la maison, l'état peut être atténué de la manière suivante:

  1. Massez les muscles abdominaux dans le sens des aiguilles d'une montre, ce qui aidera à soulager les tensions et à soulager les crampes. Il est également bon de faire un massage lombaire.
  2. Prenez une douche chaude, ce qui aide à détendre les muscles, à dilater les vaisseaux sanguins.
  3. Allongez-vous sur le côté avec vos jambes pressées contre votre ventre (pose d'embryon).
  4. Ne prenez pas de shpu pour éliminer les spasmes utérins, le cétonal ou l'ibuprofène (ont un fort effet analgésique), la valériane (comme sédatif).
  5. Faites des exercices physiques légers (inclinaisons, rotation du corps). Bonne aide pour la douleur pendant le yoga des menstruations.
  6. Appliquez des compresses avec du sel marin sur le bas-ventre pendant les menstruations. Avant et après les menstruations, il est utile de prendre de courts bains relaxants (15-20 minutes) avec l'ajout d'un tel sel.
  7. Buvez un thé apaisant à la camomille et à la menthe poivrée (ajoutez 1 à 2 cuillères à café de miel à 1 tasse de thé). Il est utile de prendre l'infusion de persil, fraise des bois.
  8. S'il n'y a pas d'allergie, vous pouvez frotter l'huile essentielle sur la peau dans la région sacrée et le bas de l'abdomen. La procédure est effectuée 2 fois par jour 2 jours avant la menstruation et dans les 2-3 premiers jours après leur début. Il aide à soulager les douleurs intenses pendant les menstruations, un mélange contenant 50 ml d'huile de millepertuis, 5 gouttes d'huile de millefeuille et de sauge.
  9. Pour la douleur et les saignements abondants dans le bas de l'abdomen, de la glace doit être appliquée pendant 15 minutes (sur les vêtements, mettez-la dans un sac).

La natation est recommandée. Pendant la natation, les muscles se détendent et la tension nerveuse est soulagée. Les endorphines (les soi-disant hormones de la joie, substances de l'action anesthésiante) sont intensément produites dans le corps.

Vidéo: Exercices contre la douleur pendant les menstruations

Quand consulter un médecin

Les signes évidents de pathologies graves sont le plus souvent des douleurs sévères, qui durent longtemps (plus de 2 jours). De plus, la douleur est si forte que la femme est obligée de mettre de côté toutes ses affaires et de rester à la maison. Les douleurs abdominales s'accompagnent de diarrhée, de nausées et de vomissements. Des étourdissements, des maux de tête, des douleurs aux piqûres dans l'abdomen peuvent être des signes de perte de sang excessive et d'anémie.

Des crampes sévères dans l'abdomen se produisent lors d'une grossesse extra-utérine. Dans ce cas, la femme a besoin d'une opération d'urgence.

Lorsque les analgésiques et nospa n’aident pas, la douleur et le volume des sécrétions s’intensifient, une consultation médicale est absolument nécessaire. Si une douleur intense est apparue soudainement pendant les menstruations dans le contexte d'un trouble du cycle, d'une perte de poids, cela peut être le signe d'une tumeur. Un gynécologue doit être examiné d'urgence.

Médicaments prescrits pour la dysménorrhée

Les douleurs menstruelles touchent 90% des femmes âgées de 18 à 35 ans. Ces douleurs sont souvent intenses, donc l'administration opportune d'un analgésique efficace aide les patients à retrouver leur rythme et à éliminer complètement les douleurs menstruelles..

Dialrapid est un analgésique à action rapide qui élimine la douleur de toute intensité. Le bicarbonate de potassium agit comme un tampon de pH, procurant au médicament une dissolution complète dans l'eau, puis créant un microenvironnement autour de la substance active - le diclofénac de potassium. C'est ce microenvironnement qui favorise une absorption accélérée et aide le médicament à être complètement absorbé par le corps. L'effet prononcé de dialrapid apparaît dans les 5 premières minutes après l'application. La poudre est absorbée par l'organisme presque aussi rapidement que l'injection et, contrairement aux comprimés, a une concentration maximale élevée dans le plasma 1.

Pour éliminer les douleurs pathologiques pendant les menstruations, le médecin prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens ainsi que des antispasmodiques. Ils sont capables de supprimer la production de prostaglandines, réduisant ainsi la contractilité utérine..

Les contraceptifs oraux sont largement utilisés pour traiter la dysménorrhée - médicaments hormonaux à faible dose qui empêchent la formation d'un excès de prostaglandines. Des préparations à base de plantes à base de phytoestrogènes qui aident à améliorer les niveaux hormonaux, ainsi que des médicaments homéopathiques non hormonaux (ménaline) sont également utilisés. S'accumulant progressivement dans le corps, ils aident à réguler le cycle menstruel, à réduire la douleur et à améliorer l'état du système nerveux.

Des préparations complexes contenant des vitamines, du calcium, du fer, du magnésium, ainsi que des extraits de plantes (par exemple, facteur temps) sont prescrites. Il est recommandé de commencer à prendre des médicaments à l'avance, avant le début des règles. Ensuite, au moment de leur apparition, la dose nécessaire s'accumule dans le corps, le médicament est plus efficace.

Les méthodes de physiothérapie telles que l'UHF et l'électrophorèse aident à réduire la douleur pendant les menstruations. Dans ce cas, la procédure est effectuée à l'avance. Avant le début des menstruations, des solutions spéciales sont appliquées à l'estomac (novocaïne, bromure de sodium) et exposées aux ultrasons ou aux impulsions électriques. Il y a un échauffement et une anesthésie.

Prévention de la dysménorrhée

Pour que les menstruations soient moins douloureuses, il est recommandé d'arrêter de boire de l'alcool les jours critiques, d'éviter le stress, de ne pas attraper froid, de bouger davantage, de faire du yoga. Il est nécessaire de limiter l'utilisation du sucre de nos jours, des produits qui provoquent des ballonnements. Il est bon de manger du chocolat qui stimule la production d'endorphines, ainsi que des aliments contenant du calcium et du magnésium.

Vidéo: Cours de yoga sur les menstruations

1. Il existe des contre-indications. Il est nécessaire de vous familiariser avec les instructions ou de consulter un spécialiste.

Causes des douleurs abdominales dans les premiers jours de la menstruation

La douleur menstruelle est la norme pour la plupart des femmes. Particulièrement difficile, en règle générale, le premier jour passe. Les femmes qui sont habituées à cette condition ne se demandent même pas pourquoi leur estomac leur fait mal le premier jour de leurs règles. Mais vous devez savoir que la douleur intense ne peut pas être la norme, mais un symptôme du processus pathologique. Examiner les causes et les méthodes possibles pour soulager une affection aiguë pendant les menstruations.

La douleur dans l'abdomen avec menstruation est très souvent

Quel genre de douleur peut être

Mensuelle - la période du cycle menstruel chez la femme, au cours de laquelle la couche endométriale de l'utérus est rejetée si l'ovule n'a pas été fécondé et ne s'est pas attaché à l'endomètre. Ce processus s'accompagne de la libération de sang, de mucus et de particules tissulaires de la muqueuse utérine..

Malgré le fait que la menstruation n'est pas une pathologie, au début de la période ou tout au long de celle-ci, une femme peut être perturbée par des douleurs de nature différente.

La douleur un jour de menstruation peut avoir une nature différente:

  • douloureux;
  • l'herpès zoster (dans la région lombaire);
  • crampes;
  • aigu;
  • piquer.

Les sensations peuvent être permanentes ou intermittentes.

La douleur peut être accompagnée de maladies gastro-intestinales

Les spécialistes distinguent trois degrés de douleur pendant les menstruations.

  1. Initiale. Une femme ressent une douleur légère, qui est complétée par une légère détérioration de l'état général.
  2. Moyen. La douleur est assez forte. Ils sont rejoints par une violation du tube digestif, de la fièvre, des migraines et une faiblesse. L'état psycho-émotionnel devient instable, une femme peut avoir des signes de dépression.
  3. Lourd. Douleur douloureuse et intense couvrant le bas-ventre et le dos. Maux de tête sévères.

Dans la plupart des cas, la douleur intense pendant les menstruations le premier jour n'est pas la norme, par conséquent, avec une détérioration significative des menstruations, il est préférable de consulter un gynécologue.

Quand la douleur est la norme

70% des femmes ont mal au ventre le premier jour de leurs règles. Cependant, selon la gravité des symptômes, des anomalies pathologiques peuvent être suspectées..

Le premier jour, beaucoup de filles ont mal

Les sensations douloureuses normales du premier jour menstruel sont considérées si:

  • l'intensité de la douleur est faible;
  • il n'y a pas de crampes aiguës;
  • douleur récurrente et disparaissant rapidement.

Avec une menstruation normale, une femme ne devrait pas présenter de symptômes concomitants d'une détérioration de l'état général.

Le deuxième jour, le bien-être s'améliore considérablement, et du troisième au quatrième jour, il est entièrement restauré.

Lorsque le symptôme est pathologique

Les femmes qui ont une très forte douleur à l'estomac le 1er jour des règles doivent être examinées par un gynécologue. Les sensations douloureuses intenses et atroces sont considérées comme un signe pathologique du développement de maladies des organes génitaux.

Si la douleur est passée dans le bas du dos, cela peut être un mauvais symptôme.

Les symptômes pathologiques comprennent:

  • crampes et coupures dans le bas de l'abdomen;
  • la propagation de la douleur dans la région lombaire;
  • inconfort accompagné d'une décharge abondante.

Avec des menstruations douloureuses, dont les causes sont des processus pathologiques, le tourment vécu par une femme peut atteindre une force telle qu'il n'est pas possible de sortir du lit. L'état général se dégrade également de manière significative. La condition "sévère" peut durer de 1 à 3 jours.

Quels symptômes supplémentaires sont présents

Avec le développement de maladies gynécologiques, une femme, en plus de douleurs dans le bas-ventre, peut avoir des symptômes associés:

  • nausées et vomissements sévères;
  • migraine;
  • perte de conscience;
Les filles se plaignent aussi souvent de migraines
  • augmentation de la température;
  • saute dans la tension artérielle;
  • perte complète d'appétit;
  • saignement menstruel;
  • douleurs musculaires et crampes.

Avec une grave détérioration de l'état général et des douleurs atroces, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Dans de tels cas, les analgésiques, ainsi que les antispasmodiques, ne sont pas recommandés à prendre sans ordonnance d'un médecin..

Que pouvez-vous faire vous-même

Avant de prendre des mesures, vous devez découvrir les causes des règles douloureuses en 1 jour. Si la douleur n'est pas pathologique, vous pouvez prendre une douche chaude, boire de la valériane ou de la tisane et vous allonger. Les crampes mineures peuvent être éliminées en appliquant un coussin chauffant sur l'estomac..

Avec une douleur intense, avec la permission d'un médecin, vous pouvez prendre des médicaments du groupe analgésique et antispasmodique non stéroïdien:

  • Spasmalgon;
  • Nosh Pa
L'ibuprofène peut soulager la douleur
  • Ibuprofène;
  • Dratoverin;
  • Paracytamol.

Un effet positif est également fourni par les remèdes populaires:

  • compote de petits fruits;
  • une décoction de persil ou de graines d'aneth;
  • thé à la camomille.

Il ne faut pas prendre de médicaments puissants. Il convient de rappeler qu'un certain nombre de médicaments peuvent modifier le fond hormonal, ce qui affectera le processus menstruel, et aura également un effet diluant sur l'état sanguin, ce qui provoquera des saignements utérins.

Quand consulter un médecin

Toutes les caractéristiques des menstruations, même si elles sont normales, doivent être signalées au gynécologue lors de l'examen annuel. Avec des menstruations abondantes, vous ne devez pas attendre la fin de votre visite chez le médecin. Dans la plupart des cas, le spécialiste doit examiner le patient précisément pendant la période de menstruation pour la bonne détermination du diagnostic.

Dans cette vidéo, vous apprendrez quoi faire avec la douleur menstruelle:

Pour faire face au problème, vous devez identifier les causes de la douleur le premier jour de vos règles, qui peuvent être:

  • Déséquilibre hormonal;
  • avitaminose;
  • anomalies des organes génitaux internes;
  • contraceptifs inappropriés;
  • maladies concomitantes (cœur, glande thyroïde et autres organes du système);
  • processus inflammatoires;
  • avortements (de tout type);
  • néoplasmes des organes génitaux;
  • stress physique et psychologique excessif.

Une visite chez le médecin vous aidera à choisir le bon traitement, à éliminer la douleur et à prévenir les complications.

Quelle est la prévention de la douleur

Le premier jour très douloureux des règles, en règle générale, ne fait pas exception. Dans la plupart des cas, la nature des menstruations chez les femmes persiste avant l'accouchement ou se forme à nouveau après la naissance du bébé. Les femmes s'habituent à endurer l'inconfort et les tourments, bien que le plus souvent, après un court traitement, tous les troubles soient éliminés.

Le régime doit être riche en vitamines.

Vous pouvez essayer de prévenir vous-même une maladie grave, pour cela il est souhaitable de réduire l'activité physique, d'éliminer l'influence des facteurs psychologiques négatifs, de prendre des vitamines et de bien manger. De plus, les experts conseillent avant le début de la menstruation de consulter les médecins pour les plaintes de déviations.

Douleurs abdominales pendant les menstruations

Cramper pendant les menstruations est une chose désagréable, mais au moins familière. C'est pourquoi il vaut la peine d'accorder une attention particulière à tout changement - par exemple, si un inconfort généralement assez tolérable s'est transformé en une véritable souffrance. Ou la douleur ne vous quitte même pas quelques jours après la fin des menstruations. Enfin, la décharge est inhabituellement abondante et dure anormalement longtemps. Quel que soit le changement exprimé, il signale que quelque chose ne va pas avec le corps. «Et vous ne pouvez pas l'ignorer», conclut Alice Duque, obstétricienne-gynécologue à la Mount Kisco Clinic à New York.

Pour avoir une idée des problèmes possibles, lisez la suite..

Douleur très intense et écoulement important

Cause possible: fibromes utérins. Il s'agit d'une tumeur bénigne sur la paroi interne ou externe de l'utérus. La raison pour laquelle les fibromes apparaissent n'est pas entièrement comprise, mais le problème est très fréquent chez les femmes de 30 à 40 ans. La douleur, dont Duque décrit le niveau comme «dépassant l'échelle», se produit généralement en raison de la pression mécanique de la tumeur sur l'utérus ou à la suite d'une inflammation.

Que faire: prenez rendez-vous avec votre gynécologue et parlez des symptômes. Le médecin est susceptible de procéder à plusieurs examens, à la suite desquels il sera clair si vous avez un fibrome et si vous devez le retirer. Ce dernier dépend de nombreux facteurs - dont l'emplacement de la tumeur et sa taille (varie du bouton au pamplemousse moyen). Étant donné que les fibromes sont sensibles aux niveaux d'oestrogène, on peut vous prescrire du COC comme anesthésique..

Douleur de traction constante

Cause possible: processus inflammatoire dans les organes pelviens, c'est-à-dire une infection des ovaires, de la vessie, de l'utérus et / ou des trompes de Fallope. D'où vient l'inflammation? Eh bien, par exemple, toute IST peut y conduire à un stade avancé (rappelons que la chlamydia et la gonorrhée sont souvent asymptomatiques). "La douleur est presque constante, généralement sans accès graves, mais en même temps très désagréable", a déclaré Alice. Et pendant les menstruations, en combinaison avec des spasmes, la douleur de l'inflammation peut s'intensifier.

Que faire: allez immédiatement chez le gynécologue. "Le processus inflammatoire devient rarement une excuse pour une action très urgente, mais vous ne pouvez pas le démarrer", explique Duke. - Plus tôt le médecin vous examine et détermine la raison, plus vite il peut vous prescrire des antibiotiques. Si vous ignorez l'inflammation pendant une longue période, elle peut provoquer des tissus cicatriciels, ce qui affecte finalement votre capacité à concevoir un bébé..

Douleur aiguë d'un côté

Cause possible: torsion ovarienne. «Cela se produit lorsqu'un phénomène (par exemple, la formation d'un kyste) provoque une torsion de l'ovaire, ce qui rend la circulation du sang plus difficile», explique Duque. «Il s'agit d'une douleur très forte, presque insupportable qui nécessite une attention médicale immédiate.» L'une des conséquences est l'extinction de la fonction ovarienne..

Que faire: appeler une ambulance. Très probablement, une échographie et d'autres études seront nécessaires. Lors de la confirmation du diagnostic de torsion, une opération laparoscopique immédiate (c'est-à-dire avec un niveau minimum d'intervention) est nécessaire pour ramener l'organe à une position normale. «Parfois, avec une intervention opportune, l'ovaire peut être sauvé. Mais s'il semble déjà non viable, il devra être supprimé. Heureusement, cet organe est apparié, et l'ovaire restant reprendra la production d'œstrogènes et d'ovules ».

Crampes sévères que les analgésiques ordinaires n'aident pas

Cause possible: l'endométriose est une maladie dans laquelle les tissus utérins se déplacent vers d'autres organes (par exemple, vers les ovaires ou les trompes de Fallope) et y prennent racine. Selon l'American Center for Obstetrics and Gynecology, l'endométriose est présente chez près de 10% des femmes. Mais le fait est que cela peut prendre des années pour établir le bon diagnostic. Avant cela, la plupart des patients croient que la douleur intense pendant les menstruations est un phénomène courant et ils en souffrent. De plus, ils se sentent souvent mal à l'aise pendant les rapports sexuels.

Que faire: encore une fois, allez chez le médecin et décrivez vos symptômes. On vous prescrit plusieurs tests et études pour déterminer les options de traitement. Étant donné que les tissus endométriaux sont sensibles aux niveaux hormonaux, la prise de contraceptifs hormonaux aidera à réduire la douleur. Mais la seule façon de confirmer l'endométriose reste la laparoscopie, au cours de laquelle le médecin peut essayer d'enlever le plus de tissu possible.

Crampes sévères après l'installation de contraceptifs intra-utérins

Cause possible: dispositif intra-utérin en cuivre (non hormonal). Dans les trois mois suivant l'installation de ce minuscule appareil en forme de T, l'intensification de la douleur est possible, car les spirales ont besoin de temps pour «prendre racine» dans le corps.

Que faire: "si la douleur persiste longtemps ou se produit soudainement après une longue période de fonctionnement normal du DIU, vous devez vous inscrire à une échographie pour savoir dans quel état se trouve la spirale", conseille Duque. Le médecin peut vérifier et corriger légèrement la position du DIU, après quoi la douleur devrait disparaître.

Douleur intense pendant la menstruation: comment réduire les douleurs abdominales et thoraciques + TOP-10 meilleures façons de soulager la douleur, TOP-4 erreurs courantes

La menstruation est un processus naturel, les femmes ne devraient donc pas ressentir de douleur. Mais souvent, la douleur pendant les menstruations se produit avec une force telle que la capacité de mouvement normal et la vie sont perdues. Il est recommandé de traiter les causes de la douleur et de prendre des mesures pour éliminer la douleur dans l'abdomen et la poitrine..

Le contenu de cet article:

À propos de la douleur thoracique

Si la situation est claire pour les femmes souffrant de douleurs abdominales (ce processus physiologique est associé à l'ouverture du col de l'utérus, ce qui signifie que l'inconfort sera ressenti), alors la panique se produit avec des douleurs dans la poitrine. On ne sait pas quand sonner l'alarme, car un léger inconfort dans les glandes mammaires est ressenti pendant la période du syndrome prémenstruel. Il est recommandé de faire attention à la poitrine:

  • si une douleur intense survient pendant la palpation des glandes mammaires;
  • phoques dans la poitrine, les cônes et autres néoplasmes;
  • douleur excessive des mamelons et des aréoles;
  • nausées, vomissements et fièvre;
  • douleur après la menstruation.

Les symptômes présentés sont souvent associés aux raisons suivantes:

  • Un changement dans le fond hormonal est diagnostiqué. Entre les menstruations, une femme développe de la prolactine et de l'ocytocine, pendant les œstrogènes et la progestérone. En conséquence, avec une prédominance significative d'œstrogènes et de progestérone, la douleur survient.
  • Des maladies gynécologiques se développent. Il s'agit notamment des plus graves - endométriose de l'utérus, kystes ovariens, polykystiques ou multifolliculoses. Toutes les pathologies présentées perturbent la synthèse des œstrogènes et de la progestérone produits, ce qui provoquera des douleurs thoraciques avec une intensité accrue.
  • Le développement d'une grossesse extra-utérine. La grossesse extra-utérine signifie l'implantation (fixation) d'un ovule fécondé non pas sur la paroi de l'utérus, mais sur la paroi de la trompe de Fallope. Le corps commence à rejeter un corps étranger, ce qui entraîne une forte insuffisance hormonale.

Les causes de la douleur thoracique présentées provoquent toujours une forte douleur dans l'abdomen, par conséquent, consultez un médecin pour l'examen et l'identification des conditions préalables.

Types de grossesse extra-utérine avec probabilité de formation

Causes de la douleur abdominale

La douleur dans l'abdomen accompagne les femmes tout au long de la menstruation. Mais vous ne pouvez pas ignorer le symptôme, car il peut être associé à des problèmes..

Ici, les plus probables incluent:

  • déséquilibre hormonal - provoque le développement de maladies en gynécologie (endométriose, polypes, kystes);
  • processus inflammatoire de l'utérus et des appendices;
  • endométriose ou adénomyose - la première pathologie est caractérisée par la prolifération des cellules épithéliales utérines au-delà des limites, et la seconde indique la croissance et la croissance des cellules épithéliales dans le muscle de l'organe;
  • fibromes ou autres néoplasmes dans la cavité utérine;
  • polypes dans la région utérine;
  • fond hormonal perturbé, qui a provoqué une augmentation de la production de progestérone;
  • Kystes de l'ovaire;
  • grossesse extra-utérine.

VIDÉO: Que faire de la douleur pendant les menstruations?

Douleur intense pendant les règles, que faire?

Des symptômes comme une douleur intense pendant les règles sont ressentis par une femme sur trois. Ces jours-là, il est difficile de travailler et je veux grimper sous les couvertures avec ma tête. Les médecins disent que l'essentiel est de ne pas paniquer lorsque vous rencontrez cela pour la première fois.

Des moyens courants pour éliminer la douleur

Il existe des méthodes générales pour éliminer la douleur pendant les menstruations. Dans ce numéro, il y a:

L'inflammation de l'utérus et des organes adjacents devient une interdiction de visiter le hammam

Comment réduire la douleur pendant les menstruations

Ensuite, vous devriez parler plus en détail de la façon de réduire la douleur pendant les menstruations. Les méthodes présentées aideront à éliminer l'inconfort abdominal et thoracique..

Médicaments

Les femmes présentant des douleurs au début des menstruations se tournent vers les médicaments. Il est recommandé de ne les prendre qu'avec la prescription d'un médecin, car le fait d'une allergie ou d'une pathologie chronique est souvent détecté (exacerbation due à l'utilisation de médicaments).

Les moyens courants et sûrs comprennent:

Les médecins prescrivent des médicaments hormonaux aux patients qui aident à restaurer le fond et à réduire la douleur. La diminution de la douleur s'explique par l'utilisation supplémentaire de progestatifs - ces hormones féminines se trouvent dans les pilules contraceptives conventionnelles. Ils aident au début de la grossesse, ce qui ne peut se produire qu'avec un cycle régulier et la libération rapide d'un ovule.

Molécule de progestatifs - hormones responsables de la fonction reproductrice féminine

Remèdes populaires

Il n'est pas recommandé de prendre immédiatement des médicaments. Il vaut mieux faire attention aux remèdes populaires qui peuvent réduire la douleur dans l'abdomen et la poitrine. Les recettes sont basées sur l'utilisation d'herbes aux propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et sédatives..

Les recettes suivantes sont efficaces:

  • Infusion de mélisse - normalise le cycle menstruel, aide à faire face à l'insomnie et à réduire l'irritabilité générale. Pour prendre le produit correctement, vous devez verser une cuillère à soupe de la collection broyée avec de l'eau bouillante dans la quantité d'un verre et laisser infuser pendant une demi-heure. Infusion forcée pour boire un tiers de la quantité reçue trois fois par jour.
  • Les framboises - les feuilles sont utilisées - est un anesthésique populaire. Pour préparer l'infusion, 3 cuillères à café broyées, versez un verre d'eau bouillante et laissez infuser un quart d'heure. Buvez un verre pendant la journée, en divisant le contenu du verre en petites portions.
  • L'infusion de camomille normalise le système nerveux. Vous pouvez prendre l'huile essentielle et l'ajouter au gel douche, prendre un bain avec. Il est recommandé d'inhaler des vapeurs pures - cela aide à se débarrasser du stress et à normaliser le cycle menstruel..
  • Infusion à partir de la racine d'élécampane - l'outil est conçu pour restaurer les niveaux hormonaux, ainsi que l'anesthésie. Pour faire l'infusion, utilisez une cuillère à café de racine écrasée, qui est versée avec un verre d'eau bouillante. Après avoir insisté pendant 1 heure, il est nécessaire de filtrer le contenu et de boire une cuillère à soupe trois fois par jour.
  • La perfusion de prêle aide à faire face à l'inflammation et à la douleur dans l'abdomen et la poitrine. Cela nécessite une cuillère à soupe de la collection, versez un verre d'eau bouillante et laissez infuser pendant une heure. Recevez la perfusion 4 à 5 fois par jour, en divisant le contenu en parties égales.

Un thé à la camomille régulier aidera à réduire les douleurs à la poitrine et à l'estomac.

Un peu d'activité physique

La plupart des femmes pendant les règles ayant des douleurs dans l'abdomen et la poitrine préfèrent le repos au lit. Mais les gynécologues assurent les bienfaits de l'activité physique - ils doivent être effectués avec prudence et sans soulever des poids. Dans ce cas, la charge sous forme d'exercices de gymnastique est considérée, car une augmentation de la gravité pendant les menstruations provoquera un prolapsus de l'utérus.

Parmi les exercices efficaces, on distingue les suivants:

  • Allongé sur le dos sur le sol, vous devez plier les genoux et respirer profondément. Ensuite, vous devez déchirer les hanches du sol, les soulever. Après une courte inspiration, vous devez expirer et tomber simultanément au sol.
  • Allongé sur le dos, tournez-vous vers le mur et jetez ses jambes à la surface, en appuyant fermement sur ses pieds. Tout en inspirant, poussez vos pieds contre le mur, tout en expirant, détendez-vous.
  • Lorsque vous vous tenez à quatre pattes, vous devez pencher le dos sur l'expiration et l'inspirer pour le plier. L'exercice ressemble à une imitation du «chat» standard, qui peut être complété par des mouvements de rotation de la tête, mais à partir de la position de départ (sans déflexion du dos).
  • Allongez-vous sur le ventre et accrochez vos mains à l'arrière de votre tête. Sur l'inspiration, ils lèvent la tête et essaient de toucher leurs mains à l'arrière de leur tête avec leurs pieds. À l'expiration, ils tombent dans leur position d'origine.

Des exercices similaires sont liés à la charge statique. Ils doivent être effectués avec 5 répétitions de chaque mouvement. Les exercices d'un complexe de yoga, de Pilates et de callanétique sont similaires.

L'exercice «Chat» aide à éliminer la douleur dans la colonne vertébrale, l'abdomen et la poitrine

Massage du ventre

Réduire considérablement les douleurs abdominales aidera au massage, qui est effectué conformément à la séquence:

  • Pour commencer, il est recommandé de s'allonger sur le côté et de resserrer les jambes - c'est la posture de l'embryon, qui seule aidera à faire face à la douleur.
  • Avec votre paume, ils commencent à masser l'estomac dans le sens des aiguilles d'une montre - il est important d'observer l'intensité et de ne pas en faire trop dans l'entreprise présentée.
  • Commencez par des coups légers - pour qu'il n'y ait pas de douleur.
  • Ensuite, vous pouvez passer à une légère pression, ce qui se produit également dans le sens horaire.
  • Complétez le massage par des mouvements similaires aux mouvements préparatoires..

Le massage est effectué pendant 5 à 10 minutes, mais souvent les femmes l'exécutent jusqu'à ce que la douleur soit éliminée.

Le massage du sein est également effectué avec précision et en position couchée. Les seins caressent simplement leurs bras autour de la circonférence. Il est important d'éviter les pressions et les palpations fortes..

Au lieu d'un massage, vous pouvez prendre une pose confortable - mettez un oreiller sous votre estomac et détendez-vous

Chaleur

La douleur pendant les menstruations peut être éliminée avec un coussin chauffant ou un thermoplastique - cette méthode n'est applicable que pour réduire les douleurs abdominales, il est strictement interdit d'appliquer de la chaleur sur la poitrine. Un coussin chauffant chaud est appliqué sur l'estomac pendant 10 à 15 minutes.

La méthode présentée s'explique par la capacité à réduire la douleur due à la relaxation des muscles - abdominaux et utérins. En conséquence, la circulation sanguine augmente, le col s'ouvre plus rapidement et sans douleur.

Une bouillotte est placée sur le ventre dans la zone du nombril

Nutrition

Réduire la douleur pendant les menstruations contribuera à une bonne nutrition, à savoir la restriction de l'utilisation de certains aliments.

Les recommandations suivantes sont mises en évidence dans la question soumise:

  • Avant les jours critiques et pendant, il est recommandé de limiter l'utilisation de produits laitiers, de farine et de viande et de plats. Pour restaurer le cycle, ils doivent toujours être consommés en plus petite quantité - une quantité réduite de protéines et de glucides peut normaliser la production d'hormones.
  • Il est important de consommer des jus de légumes - préparés indépendamment et frais au moment de la consommation. Cela est nécessaire pour lutter contre les processus inflammatoires, car les légumes verts et les baies contiennent une grande quantité d'antioxydants.
  • Assurez-vous d'exclure l'alcool et le tabagisme de votre mode de vie. L'alcool favorise la rétention d'eau dans le corps, ce qui augmente le risque de développer des troubles hormonaux. Le tabagisme provoque une vasoconstriction - c'est un apport insuffisant d'oxygène au corps et une altération de l'apport sanguin à l'utérus.
  • La veille des jours critiques, vous pouvez faire une journée de jeûne - cela vous aidera à nettoyer les intestins et à éliminer l'excès de liquide. En conséquence, le corps ne sera pas «surchargé» et les jours critiques passeront avec moins de douleur..

Il est important d'exclure les allergènes de l'alimentation et de préférer les aliments légers - soupes, bouillie, accompagnements de légumes. Il est recommandé de faire cuire des plats au four, mais ne les faites pas frire dans de l'huile végétale.

Manger des salades de légumes stabilise les intestins, ce qui conduit souvent à la constipation pendant les jours critiques

Ce qui ne peut pas être fait

La douleur pendant les jours critiques oblige les femmes à recourir à des méthodes cardinales. Les actions sont erronées et ne font que provoquer encore plus de douleur. Les méthodes les plus courantes sont les suivantes:

Les méthodes cardinales présentées peuvent conduire une femme à un lit d'hôpital. Par conséquent, vous ne devez pas expérimenter et utiliser toutes les méthodes à la fois..

Une bouteille d'eau chaude sur l'estomac ne fera qu'augmenter la douleur due au processus inflammatoire

TOP 10 des meilleures façons de soulager la douleur

En résumé, il est nécessaire d'énumérer les moyens les plus efficaces pour éliminer la douleur dans l'abdomen et la poitrine pendant les menstruations.

Les méthodes suivantes sont distinguées ici:

VIDEO: Comment se débarrasser de la douleur pendant les jours critiques

Comment se débarrasser de la douleur les jours critiques?

Comment un crayon peut-il aider une femme à se débarrasser de la douleur les jours critiques? Un neurologue expérimenté a donné une réponse intéressante! En trouvant des points douloureux, vous normalisez rapidement la condition!

Il est possible et nécessaire de réduire la douleur pendant les menstruations - cela soulagera la femme de l'inconfort et l'introduira dans le rythme de vie habituel. Il est nécessaire d'utiliser uniquement ceux que le médecin répondra positivement au patient. Il est interdit de recourir à l'utilisation de toutes les méthodes à la fois. Si vous n'êtes pas d'accord avec la note de l'article, mettez simplement vos notes et discutez-en dans les commentaires. Votre avis est très important pour nos lecteurs. remercier!